Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ACSCI Côte d'Ivoire
  • ACSCI Côte d'Ivoire
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth Koko Côte d'Ivoire
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote d'Ivoire drapBienvenue sur le site officiel de la représentation ivoirienne de l'ACSCI
Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de la Côte d'Ivoire, contactez-nous à acscicotedivoire@sethkoko-blog.com ou Tel: 00225 55419392         Adressez votre adhésion à M. Roger ZAKO

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

producteur cacao
Le mot d'ordre du Leader
SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa chaine Seth Koko TV


NOTRE SITE EST EN CONSTRUCTION
Pour plus de vidéos, visitez www.sethkoko-blog.com
3099120Visiter le site officiel de Seth Koko
Budapest---le-Parlemen.jpgLe site de l'ACSCI Hongrie
la TourLe site de l'ACSCI  France
 Moskva cityLe site de l'ACSCI Russie 

Recherche

15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 15:23

Bedie_Gbagbo.jpgC`est peu dire, que d`affirmer que la Côte d`Ivoire moderne est entièrement l`œuvre du PDCI-RDA. Effet, créé en 1946, le PDCI-RDA a habilement et avec ténacité mené une lutte anticoloniale sans concession, qui a abouti en 1960 à l`indépendance de notre pays, en bonne intelligence, dans l`amitié et la coopération avec l`ex colonisateur, la France.
La période 1960-1993 a été marquée par la stature exceptionnelle, la sagesse visionnaire, la pertinence des options politiques, économiques et sociales du Président Houphouët- Boigny, qui en a fait, notamment sur la période 1960-1980, du temps du " miracle ivoirien " un havre de paix ouvert sur le monde, et une référence en matière de développement économique et social en Afrique noire. La Côte d`Ivoire était un pays prospère, respecté et envié.

Digne successeur du Président Houphouët- Boigny, auprès de qui il a patiemment appris son métier d`hommes d`Etat, le Président Henri Konan Bédié a successivement exercé les fonctions suivantes :
- Ambassadeur près les USA ;
- Ministre de l`Economie et des Finances ;
- Conseiller à la SFI ;
- Président de l`Assemblée Nationale.

Le Président Bédié accède à la magistrature suprême au décès du Président Houphouët-Boigny en décembre 1993, conformément aux dispositions constitutionnelles, puis propose en 1995 au peuple ivoirien un projet de société ambitieux mais réaliste, " le progrès pour tous et le bonheur pour chacun " en vue de " faire entrer la Côte d`ivoire en l`espace d`une génération, dans le cercle des pays industrialisés ", dans le souci de poursuivre et amplifier l`œuvre du Père fondateur.

Quasiment plébiscité aux élections d`octobre 1995, malgré les manœuvres déloyales et violentes de l`opposition, les pleins pouvoirs sont donnés par le peuple au candidat du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié pour dérouler son projet de société et son programme de gouvernement.

Charpenté autour des " 10 sentiers du Futur ", puis décliné en programme opérationnel sous l`appellation " l`Eléphant d`Afrique en marche ", ce projet de société intitulé le " progrès pour tous et le bonheur pour chacun ", a permis de réaliser de progrès notables sur la voie du développement, notamment des taux de croissance de 6% du PIB en moyenne sur la période 1994-1998, et des avancées sociales significatives.

L`objectif projeté d`un taux de croissance à deux chiffres n`était plus du domaine du rêve, dans le cadre du programme de développement 2000-2005, avec un taux d`investissement public et privé en forte hausse, et une propension à exporter en augmentation notable.

Malheureusement pour les Ivoiriens, un coup d`Etat insensé, ourdi et commis à 10 mois des élections générales par les ennemis intérieurs et extérieurs de notre pays, coup d`Etat applaudi par les opposants de l`époque avec à leur tête Monsieur Laurent Gbagbo, va entraîner à partir de décembre 1999 notre pays dans le cycle infernal de l`isolement diplomatique, de l`instabilité politique, de l`insécurité chronique, de la régression économique, de la déchéance sociale et de la misère morale.

Suite à des élections calamiteuses en octobre 2.000, élections dont les principaux candidats de l`opposition ont été exclus sous divers prétextes, le pouvoir est arraché de force par le " refondateur en chef " au " général puschiste " de décembre 1999, après des affrontements sanglants entre partisans des deux protagonistes, chacun s`étant déclaré élu, des dizaines de morts ont été dénombrés. Puis survint " le charnier de Yopougon " quelques jours plus tard. Depuis lors, notre pays est abonné aux tueries massives avec notamment la tentative de coup d`Etat de septembre 2002 qui s`est mué en une rébellion de longue durée, le massacre des opposants du RHDP en mars 2004, les bombardements de l` " opération Dignité " en octobre-novembre 2004, la destruction de l`aviation ivoirienne suivie de l`expulsion des ressortissants français, etc, etc…

La descente aux enfers de notre pays s`est poursuivie à un rythme effréné. Conséquence de cette gouvernance catastrophique : un Ivoirien sur 2 est devenu pauvre aujourd`hui. Pour leur faire oublier leur faim et leur misère, les Ivoiriens sont quotidiennement gavés de discours et manifestations ultranationalistes et anti-impérialistes.

L`avenir naguère radieux d`un pays en voie d`émergence s`est aujourd`hui mué en un horizon bouché sous la " refondation ". La Côte d`Ivoire est devenue une " république bananière ", sous embargo, dont les dirigeants sont devenus infréquentables ; Quel gâchis !

Les élections présidentielles prochaines donneront l`occasion aux Ivoiriens de sanctionner au vu de leur bilan désastreux " le refondateur en chef " et ses complices qui ont pu faire illusion dans l`opposition avec des promesses démagogiques et chimériques du genre : "nous achèterons le cacao à 3000 F CFA ", " assurance gratuite universelle " " école gratuite pour tous ", etc, etc…, et qui ont étalé à la face du monde, leurs profondes carences dans l`exercice du pouvoir d`Etat.

Pour le peuple ivoirien, le moment est venu de choisir en les vrais bâtisseurs qui ont déjà fait leurs preuves et les démagogues, les vendeurs d`illusions qui n`ont apporté que la guerre, la pauvreté et la destruction de l`œuvre bâtie par le PDCI-RDA

Document élaboré par le Comité de campagne du président Henri Konan Bédié

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour.

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.


Partager cet article

Repost 0
Published by Seth Koko Côte d'Ivoire - dans Abidjan News
commenter cet article

commentaires