Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ACSCI Côte d'Ivoire
  • ACSCI Côte d'Ivoire
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth Koko Côte d'Ivoire
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote d'Ivoire drapBienvenue sur le site officiel de la représentation ivoirienne de l'ACSCI
Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de la Côte d'Ivoire, contactez-nous à acscicotedivoire@sethkoko-blog.com ou Tel: 00225 55419392         Adressez votre adhésion à M. Roger ZAKO

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

producteur cacao
Le mot d'ordre du Leader
SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa chaine Seth Koko TV


NOTRE SITE EST EN CONSTRUCTION
Pour plus de vidéos, visitez www.sethkoko-blog.com
3099120Visiter le site officiel de Seth Koko
Budapest---le-Parlemen.jpgLe site de l'ACSCI Hongrie
la TourLe site de l'ACSCI  France
 Moskva cityLe site de l'ACSCI Russie 

Recherche

6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 11:34

Manif.jpgEst-il encore nécessaire de dire que, depuis l’éclatement de la crise politico-militaire en Côte d’Ivoire en 2002, le peuple est emprisonné dans une spirale infernale et que le bout du tunnel est toujours imperceptible ? Cette crise qui a scindé le pays en deux blocs dont les zones Centre, Nord et Ouest (CNO) placées sous l’autorité des Forces Nouvelle, et la zone gouvernementale contrôlée par l’Etat de Côte d’Ivoire, est un cauchemar. Le pays est, depuis 11 ans, dans l’anormalité : son économie est dans un effondrement vertigineux et le peuple croule sous le poids de la misère. Dans la recherche des solutions, tous les accords supposés ramener la paix au pays d’Houphouët Boigny, sont restés de grosses déceptions. Au plan national, de tergiversation en tergiversation, les Ivoiriens ont fini par être dégoûtés des hommes politiques dont l’intérêt semble se trouver ailleurs. Les prix des denrées de première nécessité ont pris l’ascenseur, les tarifs de transports aussi. L’école, la santé, la sécurité, les infrastructures de tous ordres, l’économie, etc., sombrent littéralement sous la refondation. Dans la grisaille, tous ont unanimement reconnu que seules des élections équitables, peuvent en constituer la solution. Là aussi, la déception est grande en ce sens que le parti au pouvoir n’a aucune solution. L’opposition ne peut non plus, constituer une réelle source d’espoir, malmenée qu’elle est par le pouvoir et sérieusement en mal de stratégies. Pourtant, le peuple veut ses élections pour doter son pays de nouvelles autorités pour conduire son destin. Ces élections devenues un mirage, les Ivoiriens se sentent trahis et abandonnés. Ils se sentent en danger. Or, la psychologie enseigne qu’une personne en danger se comporte parfaitement comme un animal. C’est-à-dire, qu’elle est prête à tout pour assurer sa survie. C’est en cela qu’il faut craindre la colère du peuple qui, n’ayant plus confiance en personne, peut prendre son destin en main. Parce que ce peuple grogne et murmure, fatigué d’endurer toutes ces souffrances sans fin. Pour conclure, méditons ces couplets de la chanson « vérités » de Kimon De Ramsès : « on peut tromper le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple, tout le temps. Car, quand ce peuple se soulèvera, rien ne l’arrêtera. Parce que la volonté du peuple est la volonté de Dieu. »

Rodolphe Flaha:
Le Mandat

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour.

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth Koko Côte d'Ivoire - dans SOS élections
commenter cet article

commentaires