Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ACSCI Côte d'Ivoire
  • ACSCI Côte d'Ivoire
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth Koko Côte d'Ivoire
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote d'Ivoire drapBienvenue sur le site officiel de la représentation ivoirienne de l'ACSCI
Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de la Côte d'Ivoire, contactez-nous à acscicotedivoire@sethkoko-blog.com ou Tel: 00225 55419392         Adressez votre adhésion à M. Roger ZAKO

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

producteur cacao
Le mot d'ordre du Leader
SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa chaine Seth Koko TV


NOTRE SITE EST EN CONSTRUCTION
Pour plus de vidéos, visitez www.sethkoko-blog.com
3099120Visiter le site officiel de Seth Koko
Budapest---le-Parlemen.jpgLe site de l'ACSCI Hongrie
la TourLe site de l'ACSCI  France
 Moskva cityLe site de l'ACSCI Russie 

Recherche

21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 16:24

AFP - Des milliers de manifestants ont scandé vendredi "Mort à Facebook", "Mort à l'Amérique" au Pakistan et réclamé l'interdiction totale du réseau de socialisation sur internet sur lequel ont été postés des dessins de Mahomet, jugés "blasphématoires" par Islamabad.

Le gouvernement, sur l'injonction d'un tribunal, avait déjà fait bloquer l'accès à Facebook puis YouTube mercredi et jeudi au Pakistan, après qu'un usager eut organisé un concours intitulé "La Journée des dessins de Mahomet".

L'islam interdit strictement toute représentation de son prophète.

Les violentes protestations déclenchées dans nombre de pays musulmans dès 2006 par la publication de caricatures du prophète dans des journaux danois, puis d'autres pays d'Europe, avaient culminé le 2 juin 2008 au Pakistan: un attentat suicide contre l'ambassade du Danemark à Islamabad avait fait huit morts, dont un Danois.

L'attaque avait été revendiquée par Al-Qaïda en représailles à la publication des caricatures. Les zones tribales du nord-ouest du Pakistan, fief des talibans, sont les principaux sanctuaires du réseau d'Oussama ben Laden.

Parmi de très nombreux dessins postés sur Facebook, des caricatures représentant Mahomet, jugées "blasphématoires" ont été publiées sur ce site dont le siège est situé aux Etats-Unis.

"Mort à Facebook !", "Mort à l'Amérique !", ont scandé quelques centaines de manifestants à Karachi, la gigantesque capitale économique du Pakistan, dans le sud, selon un journaliste de l'AFP sur place. Ils défilaient à l'appel de partis religieux qui exigent l'interdiction "totale" et définitive de Facebook au Pakistan.

Les manifestants ont également brûlé des drapeaux américains.

Les défilés ont été pacifiques sauf à Multan, dans le centre, où des manifestants ont bloqué les rues en brûlant des pneus, avant de se disperser dans le calme.

A Peshawar, la grande ville proche des zones tribales, quelque 250 étudiants ont également hurlé "Mort à Facebook" et "Mort à l'Amérique", a rapporté un correspondant de l'AFP.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth Koko Côte d'Ivoire - dans RELIGION
commenter cet article

commentaires