Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ACSCI Côte d'Ivoire
  • ACSCI Côte d'Ivoire
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth Koko Côte d'Ivoire
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote d'Ivoire drapBienvenue sur le site officiel de la représentation ivoirienne de l'ACSCI
Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de la Côte d'Ivoire, contactez-nous à acscicotedivoire@sethkoko-blog.com ou Tel: 00225 55419392         Adressez votre adhésion à M. Roger ZAKO

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

producteur cacao
Le mot d'ordre du Leader
SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa chaine Seth Koko TV


NOTRE SITE EST EN CONSTRUCTION
Pour plus de vidéos, visitez www.sethkoko-blog.com
3099120Visiter le site officiel de Seth Koko
Budapest---le-Parlemen.jpgLe site de l'ACSCI Hongrie
la TourLe site de l'ACSCI  France
 Moskva cityLe site de l'ACSCI Russie 

Recherche

25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 13:29

blaiseOUAGADOUGOU - Le Burkina Faso veut se tourner vers le Ghana pour s'approvisionner en électricité, en raison des difficultés de son fournisseur habituel, la Côte d'Ivoire, a-t-on appris jeudi à Ouagadougou auprès de la société burkinabè d'électricité.

"Contractuellement, nous devions recevoir de la Côte d'Ivoire 86 mégawatts au niveau de Ouagadougou mais, aujourd'hui nous sommes entre 20 et 30 mégawatts par jour parce que le réseau ivoirien connaît des problèmes", a déclaré le directeur général de la Société nationale d'électricité du Burkina (Sonabel), Salif Kaboré à quelques journalistes dont l'AFP.

Grâce à l'interconnexion entre les deux voisins, la Côte d'Ivoire fournit 25 mégawatts de courant depuis 2001 à la ville de Bobo Dioulasso (ouest) et 86 mégawatts à Ouagadougou depuis décembre 2009.

Mais début février, une panne est survenue dans une de ses centrales électriques et Abidjan éprouve des difficultés à respecter les termes du contrat qui la lie au Burkina Faso d'où la décision d'importer le courant du Ghana pour pallier au déficit, a indiqué M. Kaboré.

"A l'heure actuelle nous pouvons acheter l'énergie du Ghana, la faire transiter par le réseau ivoirien avant de la réinjecter sur notre réseau" électrique, a-t-il expliqué.

"J'ai actuellement une mission qui séjourne à Accra pour discuter de ce sujet et si les perspectives sont bonnes je m'y rendrais pour signer une convention", a déclaré M. Kaboré.

"Nous demandons au Ghana de nous vendre 30 mégawatts", a précisé M. Kaboré promettant la fin des délestages au Burkina Faso en août prochain.

Selon M. Kaboré même si Abidjan a annoncé avoir réparé sa centrale en panne, il faut encore attendre la "consolidation" de cette situation avant de revenir au respect "strict" du contrat liant les deux parties.

Ouagadougou mais aussi Bobo Dioulasso, la deuxième ville du pays, et plusieurs autres localités qui reçoivent en partie l'électricité de la Côte d'Ivoire subissent des délestages depuis plusieurs semaines dans ce pays sahélien où le thermomètre peut monter jusqu'à 42 degrés au nord et 38 degrés au centre.
AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth Koko Côte d'Ivoire - dans News Afrique
commenter cet article

commentaires