Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ACSCI Côte d'Ivoire
  • ACSCI Côte d'Ivoire
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth Koko Côte d'Ivoire
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote d'Ivoire drapBienvenue sur le site officiel de la représentation ivoirienne de l'ACSCI
Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de la Côte d'Ivoire, contactez-nous à acscicotedivoire@sethkoko-blog.com ou Tel: 00225 55419392         Adressez votre adhésion à M. Roger ZAKO

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

producteur cacao
Le mot d'ordre du Leader
SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa chaine Seth Koko TV


NOTRE SITE EST EN CONSTRUCTION
Pour plus de vidéos, visitez www.sethkoko-blog.com
3099120Visiter le site officiel de Seth Koko
Budapest---le-Parlemen.jpgLe site de l'ACSCI Hongrie
la TourLe site de l'ACSCI  France
 Moskva cityLe site de l'ACSCI Russie 

Recherche

20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 23:38

messi mL'Inter Milan de Diego Milito (photo) a pris un avantage de poids en s'imposant à domicile par 3 buts à 1 face au FC Barcelone. Plus incisifs offensivement, les Lombards iront défendre leur capital le 28 avril au Camp Nou.

Le choc de titans annoncé entre le Barça et l’Inter de Milan a bien eu lieu. Les hommes de José Mourinho se sont imposés 3 buts à 1 face aux Catalans, à domicile, en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Un succès retentissant face au tenant du titre et grand favori de la compétition européene. La victoire des hommes de José Mourinho s’est dessinée en deuxième période, où la fougue des attaquants milanais a fait la différence.
 
Pourtant ce sont les Barcelonais qui avaient pris le contrôle des opérations en début de match. Samuel Eto’o et Diego Milito, les deux artificiers de l’Inter s’offraient la première occasion de la partie à la 17eminute, le deuxième reprenant une frappe mal repoussée du premier. Le ballon fusait devant le but catalan, sans que personne ne puisse l’envoyer au fond des filets.
 
Sneijder répond à Pedro
 
Cette chaude alerte est prise très au sérieux par le Barça, qui réagit deux minutes plus tard, en ouvrant la marque par l’intermédiaire de Pedro qui reprend victorieusement au point de penalty un centre en retrait de Maxwell, auteur d’un magnifique débordement côté gauche. Une occasion, un but pour les Catalans qui ouvre la marque au moment même où l’Inter commençait à dominer les débats.
 
Les Lombards se rebiffent, et manquent d’égaliser à deux reprises par Lucio à la 22e, et Milito à la 27e, qui ratent le cadre. L’égalisation intervient trois minutes plus tard, quand le stratège néerlandais Wesley Sneijder, hérite d’une passe judicieuse de Diego Milito. Complètement démarqué, il ajuste Victor Valdez de près. Une réaction expresse des hommes de Mourinho qui n’auront été menés au score que pendant 11 minutes.
 
La partie se joue à un rythme grisant, les débats s’équilibrent au milieu, où l’Inter harcèle le Barça et bâillonne son maître à jouer Lionel Messi.
 
Le Milito show
 
De retour des vestiaires, les Intéristes, conquérants, entament la deuxième période de la meilleure des manières. Idéalement servi en retrait par Diego Milito, l’arrière droit brésilien Maicon donne l’avantage aux Lombards à la 48e minute, en trompant Victor Valdes à bout portant après une course de 70 mètres. Les supporters des Nerazzuri exultent, le Barça déchante.
 
Intenable et décisif, Diego Milito, déjà auteur de deux passes décisives, se drape des habits du héros en marquant le troisième but de l’Inter à la 61e minute. Samuel Eto'o lancé côté droit centre pour Wesley Sneijder mais le Batave, pourtant plein axe, manque sa tête, le ballon atterri sur le crâne d’« El Principe » qui propulse le ballon dans les filets du Barça. Déterminés, les hommes de José Mourinho qui mènent désormais 3 buts à 1, sont en passe de mater des Catalans déboussolés par les contre-attaques assassines des Milanais.
 
Le Barça tente de refaire surface, mais la forteresse milanaise tient le choc. Le tournant du match intervient à la 85e minute, quand l’arbitre refuse un penalty au Barça à la suite d’un fauchage de Wesley Sneijder sur Daniel Alves. Les Catalans crient au scandale, l’homme en jaune ne cède pas. Deux minutes plus tard, Piquet est sur le point de réduire la marque mais une intervention in extremis sur sa ligne de Lucio sauve l’Inter. Les hommes de Josep Guardiola confisquent le ballon en fin de match, sans parvenir pour autant à menacer concrètement  les buts de Julio César.
 
Le Barça s’incline sur la pelouse de Giuseppe Meazza malgré une possession de balle plus importante que celle de son adversaire. Plus réalistes ce soir, les Lombards iront défendre leur avantage non négligeable le 28 avril au Camp Nou.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth Koko Côte d'Ivoire - dans FOOTBALL
commenter cet article

commentaires