Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ACSCI Côte d'Ivoire
  • ACSCI Côte d'Ivoire
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth Koko Côte d'Ivoire
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote d'Ivoire drapBienvenue sur le site officiel de la représentation ivoirienne de l'ACSCI
Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de la Côte d'Ivoire, contactez-nous à acscicotedivoire@sethkoko-blog.com ou Tel: 00225 55419392         Adressez votre adhésion à M. Roger ZAKO

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

producteur cacao
Le mot d'ordre du Leader
SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa chaine Seth Koko TV


NOTRE SITE EST EN CONSTRUCTION
Pour plus de vidéos, visitez www.sethkoko-blog.com
3099120Visiter le site officiel de Seth Koko
Budapest---le-Parlemen.jpgLe site de l'ACSCI Hongrie
la TourLe site de l'ACSCI  France
 Moskva cityLe site de l'ACSCI Russie 

Recherche

5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 11:47

L'Autorité palestinienne doit adopter avant la fin de l'année une loi interdisant les Palestiniens de travailler dans les colonies juives. Tout contrevenant s'exposera à une amende de 14 000 dollars ou à une peine de cinq ans de prison.

AFP - Un ministre de l'Autorité palestinienne a appelé mardi les Palestiniens à cesser de travailler dans les colonies juives, les avertissant qu'ils risquaient cinq ans de prison et des amendes en cas d'infraction.

"Nous appelons tous les Palestiniens à cesser de travailler dans les colonies", a dit le ministre palestinien de l'Economie, Hassan Abou Libdeh, lors d'une conférence de presse à Ramallah (Cisjordanie).

Selon les termes d'une nouvelle loi approuvée le mois dernier, tout Palestinien découvert en train de travailler dans une colonie juive risque une amende de près de 14.000 dollars ou une peine de cinq ans de prison.

"La loi en question va entrer en vigueur à la fin de cette année", a dit le ministre, précisant qu'au moins 25.000 Palestiniens étaient employés dans les colonies juives.

Ils travaillent dans les 120 colonies de Cisjordanie et Jérusalem-Est, où vivent un demi-million d'Israéliens. Les Palestiniens considèrent ces implantations comme un obstacle majeur à l'avènement de leur futur Etat.

Récemment, le président palestinien Mahmoud Abbas a signé un décret interdisant la vente et le négoce des produits fabriqués dans les colonies juives de Cisjordanie occupée.

Selon ce décret, toute personne reconnue coupable de se livrer au négoce de produits issus des colonies est passible de deux à cinq ans de prison et 16.000 euros d'amende.

Cette campagne s'inscrit dans le cadre des efforts du Premier ministre palestinien Salam Fayyad pour bâtir les institutions d'un Etat palestinien "viable et indépendant" d'ici août 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth Koko Côte d'Ivoire - dans MOYEN ORIENT
commenter cet article

commentaires