Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ACSCI Côte d'Ivoire
  • ACSCI Côte d'Ivoire
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth Koko Côte d'Ivoire
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote d'Ivoire drapBienvenue sur le site officiel de la représentation ivoirienne de l'ACSCI
Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de la Côte d'Ivoire, contactez-nous à acscicotedivoire@sethkoko-blog.com ou Tel: 00225 55419392         Adressez votre adhésion à M. Roger ZAKO

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

producteur cacao
Le mot d'ordre du Leader
SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa chaine Seth Koko TV


NOTRE SITE EST EN CONSTRUCTION
Pour plus de vidéos, visitez www.sethkoko-blog.com
3099120Visiter le site officiel de Seth Koko
Budapest---le-Parlemen.jpgLe site de l'ACSCI Hongrie
la TourLe site de l'ACSCI  France
 Moskva cityLe site de l'ACSCI Russie 

Recherche

31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 10:30

Logements sociaux / La 1ère villa-témoin est là : Accéder à une maison à 5 millions de FCFA, c’est chose possible

logements-socieaux-CI.JPG

La première villa-témoin de la ‘’Cité ADO’’ dont la première pierre a été posée le 09 janvier 2012 est sortie de terre. Elle fait l’objet d’une grande curiosité de la part des visiteurs et en même temps une fierté pour «Opes Holding Sa», société en charge de la production et la commercialisation de ces maisons préfabriquées.

Jeudi 30 août 2012. Il était exactement 12 heures 10 minutes, lorsque nous arrivons sur le site qui a servi de pose de la première pierre de la future résidence des Abidjanais située entre la prison civile de Yopougon et la forêt d’Anguédédou, baptisée ‘’Cité ADO’’. Sur le site, le terrassement de terrain est perceptible. Il y a des machines-grader et des camions qui font le ‘’va et vient’’, quand d’autres sont stationnés. Des ouvriers et ingénieurs y travaillent également. Chacun est occupé à faire quelque chose. Un peu devant, des véhicules de type 4X4 sont stationnés. Des hommes habillés en costume se dirigent vers une bâtisse en finition. Quelle surprise! C’est la villa témoin de la ‘’Cité ADO’’. Ce qui avait semblé impossible. Car, des Ivoiriens n’y croyaient même plus. Pour beaucoup, les maisons sortiraient de terre après la pose de la première pierre. Que non! Il fallait attendre un processus qui se subdivise en plusieurs étapes. Deux, trois et quatre ont suffi pour tester le niveau de croyance des Ivoiriens. A un moment donné, ils s’étaient tous mis dans la peau de Saint Thomas : «Voir pour croire». Aujourd’hui, ces mêmes Ivoiriens peuvent enfin espérer et rêver vivre décemment sous leur propre toit. Car, du travail est en train d’être fait. Il suffit de se rendre sur le site, comme le font maintenant plusieurs visiteurs pour s’en apercevoir. La ‘’Cité ADO’’ est en train de prendre forme. La première villa-témoin est sortie de terre. Elle a été construite en trois jours seulement. Elle suscite curiosité, satisfaction et joie. Curiosité, parce pour beaucoup, c’est la première fois de voir une maison sortir de terre en quelques jours. Satisfaction et joie pour d’autres, parce qu’ils sont convaincus de pouvoir souscrire à l’opération. Au nombre des visiteurs du site, nous avons trouvé sur place les premiers responsables de la BHCI (Banque de l’habitat de Côte d’Ivoire). Ils étaient-là pour s’enquérir de l’évolution des travaux. Les profanes du bâtiment n’étaient pas les seuls à être curieux sur la faisabilité et la construction d’une maison en trois jours. Même des architectes étaient curieux d’en savoir un peu plus. Quelques- uns arrivés sur le site ont indiqué être surpris de voir une maison sortie de terre, alors qu’il y a quelques jours quand ils passaient à cet endroit pour rejoindre un chantier, il n’y avait rien. Et voici que ‘’l’opération de construction des logements sociaux et économiques au profit des Ivoiriens’’ devient peu à peu une réalité.

La villa-témoin, l’œuvre de Opes Holding Sa
La société Opes Holding Sa est pour quelque chose dans la réalisation de la ‘’Cité ADO’’. Cette société dont l’objet est l’installation d'usine de fabrication de logements; la production et la commercialisation de maisons préfabriquées ; la fourniture de prestations diverses; l’acquisition, détention, gestion de titres de participation des sociétés constituées ou en cours de constitution; prise de contrôle et l'administration de sociétés, notamment des filiales; …travaille d’arrache-pied pour faire du rêve du président de la République Alassane Ouattara, une réalité. M. Siriki Sangaré son président du conseil d’administration, que nous avons trouvé sur place, assure qu’il est possible de construire plusieurs maisons en un seul jour. Mieux, les Ivoiriens peuvent accéder à des logements à hauteur de 5 millions de FCFA. «C’est possible, il y aura des maisons pour toutes les bourses», a-t-il apaisé les Ivoiriens qui n’y croiraient pas. Après l’étape de Yopougon et de Cocody-Riviera où est prévue la construction de plus de 2320 logements, Siriki Sangaré compte mettre le cap sur l’intérieur du pays où le besoin en logements est tour aussi important.

Honoré Kouassi

L'intelligent d'Abidjan

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth Koko Côte d'Ivoire - dans ivoire développement
commenter cet article

commentaires

lamudi 04/06/2014 18:05


pour tous ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir les logements vous pouvez encore visiter le site de Lamudi.ci

clea 24/02/2013 19:56


merci au president alassane d'avoir pensé a nous les pauvre. mais comment faire pour s'inscrit?????? donnez nous les renseignements