Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ACSCI Côte d'Ivoire
  • ACSCI Côte d'Ivoire
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth Koko Côte d'Ivoire
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote d'Ivoire drapBienvenue sur le site officiel de la représentation ivoirienne de l'ACSCI
Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de la Côte d'Ivoire, contactez-nous à acscicotedivoire@sethkoko-blog.com ou Tel: 00225 55419392         Adressez votre adhésion à M. Roger ZAKO

voice of africaVoice of Africa Radio reçoit Seth Koko le 11 mai 2010

producteur cacao
Le mot d'ordre du Leader
SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa chaine Seth Koko TV


NOTRE SITE EST EN CONSTRUCTION
Pour plus de vidéos, visitez www.sethkoko-blog.com
3099120Visiter le site officiel de Seth Koko
Budapest---le-Parlemen.jpgLe site de l'ACSCI Hongrie
la TourLe site de l'ACSCI  France
 Moskva cityLe site de l'ACSCI Russie 

Recherche

20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 12:07

FAFN1%20(Large)(1)Le 17 mars 2009 au cours de la séance du Conseil de sécurité des Nations Unies, l’Ambassadeur Alcide Djédjé s’est livré à un exercice de dénonciation systématique des Forces Nouvelles, les épinglant comme ceux qui bloquent le processus de sortie de crise.

L’Ambassadeur a indiqué que les Forces Nouvelles en refusant de désarmer empêcheraient la tenue de l’élection présidentielle et que son camp n’irait jamais à celle-ci sans le rétablissement de l’autorité de l’Etat.
En outre, il a rajouté que les Nations Unies ne peuvent pas valider un scrutin national sur un territoire coupé en deux avec l’interdiction d’accès à un candidat et ses partisans sur une partie de ce territoire et une télévision privée dans la zone contrôlée par les Forces Nouvelles.

Les Forces Nouvelles sont indignées et surprises que ledit ambassadeur, membre du Comité d’Evaluation et d’Accompagnement de l’Accord Politique de Ouagadougou (CEA) n’ait pas choisi ce cadre d’échanges pour régler les problèmes si cela était nécessaire, mais plutôt qu’il choisisse de façon unilatérale une telle tribune internationale pour étaler ces préoccupations.
Or il n’est pas sans ignorer que l’Accord Politique de Ouagadougou est très clair sur ces questions qui ne sont en aucun cas un préalable à l’organisation de l’élection présidentielle comme il tente de le faire accroire.

Face à de tels faits graves, les Forces Nouvelles tiennent une conférence de presse le lundi 22 mars 2010 à 17 h au Golf Hôtel pour clairement exposer leur position relativement à tous les aspects du processus de sortie de crise.

Pour les Forces Nouvelles
Le Porte-parole
Me Affoussy BAMBA

Partager cet article

Repost 0
Published by Seth Koko Côte d'Ivoire - dans La médiation marche t-elle
commenter cet article

commentaires