Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : ACSCI Côte d'Ivoire
  • : L’ACSCI (Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne) est une cellule de réflexion d’intellectuels ivoiriens qui s’unissent pour la défense des droits des populations."Vous souhaitez adhérer ou représenter notre cellule dans votre pays de résidence, n’hésitez pas à nous contacter."
  • Contact

Le Fondateur

  • Seth Koko Côte d'Ivoire
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur
  • Homme de paix et de vérité,Auteur du projet du Dialogue Direct inter-ivoirien,Stratège diplomatique de formation,Seth Koko fut Leader d'opinion,défenseur des droits de la société civile ivoirienne, à travers l'ACSCI dont il est le Fondateur

Annonces

Cote d'Ivoire drapBienvenue sur le site officiel de la représentation ivoirienne de l'ACSCI
Vous souhaitez intégrer notre céllule de réflexion l'ACSCI (l'Alliance Citoyenne de la Société Civile Ivoirienne), le groupe de la Côte d'Ivoire, contactez-nous à acscicotedivoire@sethkoko-blog.com ou Tel: 00225 55419392         Adressez votre adhésion à M. Roger ZAKO

producteur cacao
Le mot d'ordre du Leader
SETH-KOKO-ETOILE.jpgLa chaine Seth Koko TV


NOTRE SITE EST EN CONSTRUCTION
Pour plus de vidéos, visitez www.sethkoko-blog.com
3099120Visiter le site officiel de Seth Koko
Budapest---le-Parlemen.jpgLe site de l'ACSCI Hongrie
la TourLe site de l'ACSCI  France
 Moskva cityLe site de l'ACSCI Russie 

Recherche

11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 18:05

Le président sortant de la Confédération africaine de football (CAF), le Camerounais Issa Hayatou, est l’unique candidat à sa succession, a annoncé l’instar continentale dans un communiqué rendu public au terme de la réunion de son comité exécutif tenue lundi à son siège au Caire, en Egypte.

La candidature de l'Ivoirien Jacques Anouma, parrainée par la Fédération ivoirienne de football (FIF), n'a pas été retenue. Elle s'est heurtée sur les nouvelles dispositions de la CAF votées en septembre dernier aux Seychelles et qui veulent que ‘'tout candidat aux élections à la présidence de la Confédération africaine de football, outre les compétences nécessaires, devra être ou avoir été membre du comité exécutif de la CAF''.

Une qualité qui n'est pas reconnue à l'ancien président de la FIFA, qui ne siège au comité exécutif de la CAF qu'en sa qualité de membre de celui de la Fédération internationale de football (FIFA).

Le Camerounais Issa Hayatou (66 ans), qui dirige l'instance faîtière du football africain depuis 1988, sera donc le seul candidat à sa propre succession lors de l'élection prévue le 10 mars 2013 à Marrakech, au Maroc.


BD/cat/AP

Partager cet article
Repost0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 12:55

fifa_logo.pngL’International Football Association Board a confirmé la procédure de la deuxième phase de test sur la technologie sur la ligne de but. Celle-ci prendra 4 éléments en compte. Après avoir approuvé le 3 mars dernier, deux entreprises (Hawk-Eye et GoalRef), l`IFAB annoncent qu`elles participeront à la deuxième phase de test sur la technologie sur la ligne de but, qui se déroulera entre le 10 mai prochain et le début du mois de juin. A cette occasion, le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (EMPA) basé en Suisse, testera les deux systèmes avec pour objectif d’évaluer rigoureusement leur fiabilité et leur précision, sans oublier leur solidité. Cette deuxième phase comprendra quatre éléments différents.

D`abord, faire des tests sur le terrain, dans un stade où l’EMPA procédera à un plus grand nombre de tirs dans un but vide, de tirs contre un mur et contre un gardien (tests de franchissement dynamique), et de tests de franchissement statique, que lors de la première phase. Ensuite, auront lieu les sessions d’entraînement. Il s`agit d`une série de scénarios simulés sur le terrain grâce à des joueurs, qui évaluera la réaction des systèmes lorsque plusieurs joueurs se trouvent aux abords de la ligne de but. Les tests en laboratoire sont également prévus. Au cours de cette phases, les deux systèmes seront testés dans plusieurs conditions météorologiques et techniques. Cela inclura une simulation de différentes conditions climatiques (pluie, fumée/brouillard et chaleur/humidité), des tests visant à évaluer l’impact des téléphones portables à proximité ou d’autres distorsions de champ magnétique (par ex. : caméras de télévision, panneaux publicitaires à DEL) et des tests sur les montres qui seront portées par les officiels de match. Et enfin, dans le but de parer à toute éventualité, les deux entreprises testeront aussi leur système lors de deux matches de football professionnel distincts. Il est important de noter que l’observateur de l’EMPA dans le stade aura accès aux lectures du système, mais que le système ne sera pas utilisé par les officiels de match. Ainsi, le système n’aura pas d’influence sur le résultat des matches durant lequel le système sera testé. Le système d’Hawk-Eye sera notamment testé lors de la finale de la Hampshire FA Senior Cup opposant l’Eastleigh FC à l’AFC Totton le 16 mai au St Mary’s Stadium. Une deuxième rencontre sera confirmée prochainement. Le système de GoalRef sera également utilisé lors de deux matches. Il s’agira soit de deux matches de Superligaen danoise, soit d’un match de championnat et d’un match amical international. Les résultats de la deuxième phase de tests seront fournis à l`IIFAB en vue d’une décision définitive concernant l’adoption de la technologie sur la ligne de but à l’occasion de sa séance spéciale du 2 juillet à Kiev.
Alphonse CAMARA

L'Inter

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 12:35

Sidi DialloBrillamment élu à la tête de la Fif, le 10 septembre dernier, Sidy Diallo est déjà au travail. Après la passation de charges (mardi) et l’honneur à lui rendu par les employés d’Ivosep (mercredi), il s’est assis dans le fauteuil présidentiel, hier.

Toujours aussi sobre dans sa mise. Chemise kaki manches courtes, pantalon gris-foncé. C’est ainsi que Sidy Diallo, le nouveau patron de la Fédération ivoirienne de football (Fif), s’est rendu, hier, à son bureau. Pour son 2ème jour de travail dans la Maison de verre, en qualité de président. Pas de protocole exceptionnel pour la circonstance. On aurait dit que le successeur de Jacques Anouma s’est déjà acclimaté à un environnement qu’il connaît parfaitement bien: il y a passé 15 années comme responsable des sélections nationales. Seuls quelques éléments chargés de la sécurité étaient visibles dans la cour. Sur le parking, la grosse cylindrée d’un noir rutilant accueille les visiteurs. Et indique la présence, en ces lieux, du nouveau boss. Dans le hall et les escaliers, l’ambiance est feutrée. On
sent dans le vent, le changement qui s’annonce. Kablan Désiré, l’ancien chef de protocole de Jacques Anouma, est toujours à la tâche, qui fait la navette entre les différents compartiments de la Fif.

Dans la vaste pièce qui lui sert de bureau, au troisième étage de l’immeuble vitré de l’avenue 1, Sidy Diallo reçoit quelques visiteurs, triés sur le volet. Parmi eux, le Directeur général de Le Mandat, M.Diby Marcelin, parti adresser ses sincères félicitations à l’enfant de Djékanou, pour sa brillante élection du samedi 10 septembre dernier. Entre échanges fraternels et coups de fil, Sidy Diallo passe en revue la presse du jour. Avec la bonne humeur et le franc-parler qui le caractérisent, il détend l’atmosphère. Koné Ardiouma, le Directeur général par intérim de la défunte équipe dirigeante en profite pour se faire shooter par notre photographe.

Rendez-vous avec la réussite
Deuxième jour de travail. Mais, déjà, la détermination se lit dans les yeux de l’ancien candidat de la liste continuité. Décidé à sauver le football ivoirien de sa léthargie, comme il l’a promis lors de la campagne et au travers d’un programme alléchant, précis, détaillé, le dirigeant de l’Afad sait que le temps n’attend pas. Et que la fin dépendra du début. Qu’à cela ne tienne, cette mandature devrait être sanctionnée par le succès. Vu qu’en toute objectivité, Sidy Diallo l’a confiée au tout puissant.

En effet, à la veille de l’élection, il a révélé: «J’ai prié Dieu. Je lui ai dit de me donner la victoire si et seulement, je devrais réussir à la tête de la Fif ». La sincérité de la prière est telle qu’après l’éclatante victoire de samedi dernier, la logique voudrait que le football ivoirien connaisse un bond qualitatif sous Sidy Diallo.
Martial GALE

Le Mandat

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour  

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines vidéos

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 13:46

Sidi_Diallo.jpgL’élection du successeur de Jacques Anouma à la tête de la Fédération ivoirienne de football (FIF) s’est déroulée sans accrocs, samedi à la Caisse de stabilisation (CAISTAB) au Plateau. Finalement, la liste Augustin Sidy Diallo (52 ans) a raflé la mise.

Le week-end a été (très) long pour Augustin Sidy Diallo (75 voix), grand vainqueur de l’élection du président de la FIF devant Salif Bictogo (54 voix). Toute la nuit de samedi, il a fêté sa victoire au Golf hôtel. En grandes pompes. Et il n’est pas certain que le nouveau patron du football ivoirien ait donné autant d’accolades et reçu autant de félicitations que durant les dernières 48 heures. Mais même si le match a été rythmé, engagé, et la victoire difficile à se dessiner, la liste Augustin Sidy Diallo s’est finalement offerte le Graal. C’est l’essentiel ! En 50 ans d’existence, la FIF a son 12è président qui succède à Jacques Anouma (élu depuis 2002).

La Ligue 2 et la D3 ont fait la différence…

Le dépouillement et le comptage des voix l’ont prouvé. En Ligue 1, la liste Salif Bictogo était quasi imbattable. Il a donc fallu se rabattre sur les 24 clubs de L2 et surtout les 35 de la D3 pour rafler la mise. Et c’est ce qui s’est passé. Se sentant marginalisés par une certaine « Conférence des présidents » et consciente que les choses ne changeraient point avec un sacre de Bictogo, la majorité des clubs de L2 et de D3 a donné ses voix à Sidy Diallo.

La dernière sortie de Me Ouégnin

La dernière sortie médiatique du dimanche 4 septembre au siège de campagne de Salif Bictogo, à Cocody, de Me Roger Ouégnin a-t-elle enfoncé le président stelliste ? Possible. De l’avis général, les flèches du PCA de l’Asec auraient pourri la campagne et déçu plusieurs présidents de clubs. Cela a joué dans la balance…

L’appui d’Anzouan Kacou déterminant

Ah celui-là ! Il a été d’un appui considérable pour le candidat Sidy Diallo. Son désistement en faveur de Sidy Diallo au plus fort de la campagne a été précieux. Dans le silence, sûr de ses capacités, Albert Anzouan Kacou a mis son riche carnet d’adresses au service de ses nouveaux « alliés ». Enfin, la campagne menée par le camp Sidy Diallo a été méthodique et déterminante.

Guy-Florentin Yaméogo

Une vidéo de Seth Koko pour votre réflexion du jour  

 

Inscrivez-vous dans la newsletter et Soyez le premier à visualiser nos prochaines

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 22:07

Les Eléphants tiennent toujours leur rang après le dernier classement FIFA publié hier mercredi 27 juillet. La Côte d'Ivoire qui n’a pas bougé, est 1er africain avec 922 points et 14è rang mondial. Depuis le 29 juin dernier, les Eléphants occupent ce classement honorable, le meilleur de l’histoire de la sélection nationale, devant la France (15è) et la Russie (18è). Sur le continent, la Côte d'Ivoire est loin l’Egypte (2è africain et 34è mondial) avec 735 points et le Ghana, 3è africain et 36è mondial qui ne compte que 696 points. Les Eléphants auront l’occasion d’améliorer ce classement historique à la prochaine publication de la FIFA (24 août 2011), en cas de victoire de Didier Drogba, Yaya Touré et autres pachydermes contre la sélection d’Israël, en amical le 10 août à Genève en Suisse. L’Uruguay (5ème, plus 13), vainqueur de la compétition phare de la CONMEBOL, est parvenu, après sa victoire 3:0 en finale face au Paraguay, à réintégrer le Top 10, atteignant même la cinquième place, soit à ce jour la meilleure de son histoire. Quatre-vingt-huit matches internationaux ont été pris en compte pour cette nouvelle édition du Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Sur ce total, près d’un tiers ont été disputés dans le cadre d’une Copa América qui vient bouleverser cette édition du mois de juillet.
A.C.

L'Inter


Partager cet article
Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 19:22

Le pilote britannique Lewis Hamilton a remporté sa première victoire de la saison à Istanbul devant son coéquipier Jenson Button, ce dimanche. Les deux hommes ont profité d'un accrochage entre les deux Red Bull, en tête jusqu'au 41e tour.

AFP - Le Britannique Lewis Hamilton (McLaren) a remporté dimanche le Grand Prix de Turquie de Formule 1, septième épreuve de la saison, devant son coéquipier et compatriote Jenson Button et l'Australien Mark Webber (Red Bull).

Hamilton, vainqueur pour la première fois cette saison, concrétise avec ce succès le retour au premier plan de McLaren qui, à force de développements, a su ramener sa monoplace au niveau des Red Bull, jusqu'alors inatteignables.

Button, 2e après un joli mano-a-mano à cinq tours du drapeau à damiers avec son équipier, sur qui il avait pris le meilleur avant de se faire repasser, permet à l'écurie britannique de compléter son triomphe turc.

La joie est d'autant plus grande pour McLaren que ce résultat était complètement inimaginable avant le 41e tour. Mark Webber, parti de la pole, et Sebastian Vettel, qui avait dépassé Hamilton au départ, contrôlaient la course, avec une petite marge sur Hamilton et Button.

Vettel a alors choisi d'attaquer son coéquipier. Pour le malheur de Red Bull... Les deux pilotes se sont touchés. L'Allemand, parti en tête-à-queue, n'a plus redémarré, pneu arrière crevé. Webber, contraint de changer le museau de sa monoplace, s'est fait passer par les deux McLaren.

La nuit promet d'être chaude chez Red Bull qui, après les errements de début de saison, a laissé passer une nouvelle occasion de se détacher de la concurrence.

Les deux Mercedes des Allemands Michael Schumacher (4e) et Nico Rosberg (5e), le septuple champion du monde ayant dominé son cadet tout le week-end, suivent. Les flèches argentées, même en progrès, ont toutefois montré leur manque de performance par rapport aux Red Bull et McLaren.

Robert Kubica (Renault) est sixième, devant les Ferrari de Felipe Massa, septième et auteur d'une course neutre, et Fernando Alonso, huitième après une belle remontée, l'Espagnol s'étant élancé de la douzième place après de mauvaises qualifications.

Adrian Sutil (Force India) est neuvième. Dixième, Kamui Kobayashi marque, enfin, un premier point mérité pour son écurie Sauber cette saison.

Partager cet article
Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 15:48
Par RFI

Le finale des play-offs NBA opposera comme en 2008 les deux équipes les plus titrées de l’histoire du championnat nord-américain de basket-ball : les Lakers de Los Angeles, quinze fois champions, aux Celtics de Boston, dix-sept fois sacrés. Les Lakers ont validé leur billet pour la finale en venant à bout des Suns de Phoenix, 111 à 103. Les mauve et or ont dominé la série 4-2 et tenteront de défendre leur couronne de champion à partir du jeudi 3 juin. C’est la 11e fois que Los Angeles et Boston s’affrontent durant les « NBA finals ».

Partager cet article
Repost0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 16:36

Destitué de sa victoire dans le Tour de France 2006 pour dopage, le coureur américain Floyd Landis avoue s'être dopé pendant la plus grande partie de sa carrière. Et accuse Lance Armstrong de l'avoir initié à une telle pratique.

AFP - L'Américain Floyd Landis, dont la victoire dans le Tour de France en 2006 avait été annulée après un contrôle positif à la testostérone, a avoué au site internet espn.com qu'il avait eu recours au dopage durant l'essentiel de sa carrière.

"Je veux laver ma conscience, je ne veux plus faire partie de ce problème", a dit au site de la chaîne sportive américaine Landis, qui avait toujours nié s'être dopé et avait engagé d'importantes sommes pour sa défense.

Selon espn.com, Landis a expliqué avoir utilisé de l'EPO, de l'hormone de croissance humaine et des transfusions sanguines, ainsi que des hormones féminines et, une seule fois, de l'insuline, pendant les années où il a couru pour la formation américaine US Postal (de 2002 à 2004) et pour l'équipe suisse Phonak (2005 et 2006).

Sous les couleurs de l'US Postal, Landis a notamment été l'équipier de Lance Armstrong pendant trois de ses sept victoires dans le Tour de France.

Espn.com écrit que le coureur, âgé aujourd'hui de 34 ans, avait dépensé jusqu'à 90.000 dollars par an pour des produits dopants et les services de consultants qui l'aidaient à mettre au point un régime d'entraînement.

Landis a indiqué qu'il avait envoyé des courriers électroniques des dernières semaines à des autorités antidopage et des institutions cyclistes, notamment sa Fédération et la Fédération internationale (UCI), impliquant des dizaines d'autres coureurs, directeurs sportifs et patrons d'équipe et proposant de surcroît aux autorité antidopage américaines de mettre ses journaux et cahiers d'entraînement à leur disposition.

Armstrong l'a aidé

Il a toutefois précisé à espn.com qu'il n'avait aucune preuve matérielle pour étayer ses accusations contre d'autres coureurs.

Selon l'édition de jeudi du Wall Street Journal, qui a pris connaissance de trois des emails envoyés de Landis, ce dernier affirme notamment qu'il a commencé à se doper sous la houlette de Johan Bruyneel, alors directeur sportif d'US Postal, et indique aussi que Lance Armstrong l'a aidé à comprendre l'usage des produits dopants.

"Il (Armstrong) et moi avons eu de longues discussions pendant nos sorties d'entraînement pendant lesquelles il m'expliquait aussi l'évolution des tests contre l'EPO qui rendait du coup nécessaire les transfusions (sanguines)", écrit le journal en citant un extrait d'email de Floyd Landis.

Le nom de ses anciens coéquipiers George Hincapie, Levi Leipheimer et Dave Zabriskie apparaît également dans les emails de Landis, indique le journal.

Selon espn.com, Landis a décidé de dire la vérité parce qu'il souffrait psychologiquement depuis des années d'être devenu un paria du cyclisme.

Après une suspension de deux ans à la suite de son contrôle positif sur le Tour 2006, l'Américain avait fait son retour au cyclisme en février 2009 lors du Tour de Californie, couru sous les couleurs de la modeste équipe OUCH et avec une prothèse de hanche après une opération. Ce retour avait été un échec.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 12:35

Usain Bolt, le roi incontesté du sprint mondial, a montré samedi lors de la réunion de Kingston qu'il était déjà dans une forme éblouissante en réalisant la quatrième meilleure performance de tous les temps sur 200 m grâce à un chrono de 19"56.

Sur la piste du stade National, Bolt s'est imposé devant l'Américain Wallace Spearmon, passé sous la barre des 20 secondes (19"98) dans le sillage du Jamaïcain, et un autre sprinteur US, Ryan Bailey (20"43). Avec cet énième exploit, concocté grâce à un départ en boulet de canon, Bolt possède désormais quatre des cinq meilleures performances de l'histoire sur 200 m (Michael Johnson 19"32 aux JO-1996) et six des dix meilleures... Il est le détenteur du record du monde de la spécialité (19"19 aux Mondiaux 2009). Dire qu'il ne s'agissait que de son premier demi tour de piste de la saison et que le vent était défavorable (-0,8 m/s).

Les organisateurs de la réunion de Daegu (Corée du sud), prévue le 19 mai sur la piste des prochains Mondiaux, doivent désormais se frotter les mains d'avoir pu décrocher la présence de Bolt pour son premier 100 m de la saison. Mais malgré une saison lancée sur les chapeaux de roues, le triple champion olympique et du monde du 100, 200 et 4x100 m a tenu à mettre le holà aux possibilités de record du monde en 2010.

"Je voulais juste voir où j'en étais et emmagasiner de la confiance, a déclaré le Jamaïcain de 23 ans. Je ne cherche pas à battre des records cette année mais il fallait que je sois présent et que je fasse le show pour la Jamaïque car ça m'avait manqué de ne pas venir au meeting l'an passé." "Cette course me met dans de bonnes dispositions pour la saison qui commence car je pense être à 95% (de ses moyens, ndlr). Mais j'ai encore du travail à faire." "J'ai hâte de courir cette année, a-t-il poursuivi, ça devrait être une saison très sympa."

Tyson Gay vainqueur sur 400 m

Confirmant ses traditionnelles bonnes dispositions de début de saison, l'Américain Spearmon est devenu le premier sprinteur de l'histoire à cumuler en carrière quatre chronos sous les 20 secondes sur 200 m avant le mois de juin. Mieux que les légendaires Michael Johnson, Frank Fredericks et... Usain Bolt (trois chacun). Le coup de tonnerre de Bolt a éclipsé d'autres performances, notamment chez les dames. Carmelita Jeter a été la première à passer sous les 11 secondes au 100 m en 2010, avec un chrono de 10 sec 94/100, 02/100 de mieux que la Jamaïcaine Kerron Stewart, vice-championne olympique et du monde.

La Jamaïcaine Novlene Williams-Mills a signé la meilleure performance mondiale de la saison sur 400 m (50"32), sa compatriote Kenia Sinclair celle du 800 m (1'58"62) et la sauteuse américaine Chaunte Howard s'est distinguée en remportant la longueur (6,61 m) et sa spécialité, la hauteur (2,00 m), avec une MPM à la clé pour ce dernier concours.

Chez les hommes, l'Américain Tyson Gay, le grand rival de Bolt sur 100 et 200 m, a quant à lui remporté le 400 m en 45 sec 05/100, battant notamment le médaillé de bronze des Mondiaux-2009, le Trinidadien Renny Quow (3e en 45.64).

Eurosport - 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 21:28

Zahia D., jeune prostituée par qui l’affaire impliquant plusieurs joueurs de l’équipe de France a éclaté, a raconté les détails de ses rencontres à la brigade de répression du proxénétisme. Le site du "Monde" s'est procuré ses déclarations.

La prostituée au centre de l’affaire qui secoue, depuis dimanche, le football français, a indiqué à la brigade de répression du proxénétisme (BRP) avoir eu des relations tarifées avec Franck Ribéry, Sidney Govou et Karim Benzema. C’est ce que révèle le quotidien Le Monde qui publie une partie de ces déclarations .

Zahia D. explique qu’elle s’est rendue en Bavière aux frais de Franck Ribéry au printemps 2009 alors qu’elle avait 17 ans. Le joueur du Bayern Munich a avoué lui avoir payé le voyage mais se défend d’avoir su son âge au moment des faits et Zahia assure le lui avoir caché. Franck Ribéry nie également lui avoir versé 2 000 euros.

Photos sur Facebook

Toujours selon "Le Monde", Sidney Govou, également cité en tant que témoin, a quant à lui rencontré Zahia en mars 2010 - celle-ci était alors majeure. L’attaquant lyonnais aurait été, selon le quotidien, surpris lorsque la jeune prostituée lui aurait demandé de l’argent après l’acte sexuel.

Concernant, Karim Benzema, il aurait rencontré la jeune femme en 2008 alors qu’elle était âgée de 16 ans. Selon "Le Monde", il devrait être auditionné d’ici peu par la BRP. En revanche, le Marseillais Hatem Ben Arfa, dont le nom a été cité comme quatrième joueur possiblement impliqué dans cette affaire, n’a pas été évoqué par Zahia.

Depuis la publication de cet article, les réseaux sociaux sont pris d’assaut pour trouver l’identité de la jeune prostituée. Sur Facebook, le compte d’une certaine Zahia, dont le nom de famille commence par D, "amie" sur le site social avec Abou Show, le proxénète au centre de l’affaire, circule sur Twitter. Les photos du compte, qui étaient libres d’accès jusqu’à ce mercredi 12h30, sont désormais indisponibles. Coïncidence ?

Partager cet article
Repost0